Cultiver l’optimisme pour réenchanter sa vie

 

Il fut un temps, très très ancien où la vie était rude et il fallait se battre pour sa survie. Prévoir les dangers ou les chausse-trappes était absolument nécessaire.
Et nous sommes les héritiers de ces temps préhistoriques où la liberté se défendait à coups de gourdins, et où il fallait anticiper les dangers futurs.
Aujourd'hui, les temps ont bien changé. Notre survie est beaucoup moins aléatoire qu'au temps des Cro-Magnon (rappelons que l'espérance de vie est de 80 ans pour les hommes et 85 ans pour les femmes en France au début de notre 21e siècle). Et pourtant notre instinct conservateur reste très actif. Sans doute trop la plupart du temps.
Seriez-vous capable de répertorier toutes les fois où vous vous êtes inquiété pour rien ?
Si vous réalisez que cela se produit très souvent, cet article est pour vous.
Il ne s'agit pas de devenir inconscient de tout danger, mais de regarder aussi souvent que possible l'aspect positif des choses.

De l'intérêt de cultiver l'optimisme

Cultiver l'optimisme poursuit ce but excellent : se sentir bien dans sa tête.
Et pour cela, il en est une composante incontournable.
Tout simplement parce que les événements extérieurs ne dépendent pas de nous.
Parce que la mort, la solitude, les difficultés de santé, de communication, les problèmes d'argent etc sont encore là pour un bon moment !
Si on attend que le monde change pour se sentir bien, l'entreprise est vouée à l'échec.
Par contre, si nous savons dénicher les jolies choses, dégager les aspects positifs de ce que nous traversons, et des personnes que nous connaissons, la vie va peu à peu prendre de jolies couleurs.cultiver l
Et la bonne nouvelle, c'est que le positif entraîne le positif. L'optimisme est ainsi nourri et peut prévoir le meilleur pour la suite.
Regarder vers le beau, le bon apporte du beau et du bon dans nos vies.   

Le bon sens populaire l'a toujours su, et aujourd'hui, le développement personnel sse passionne pour cette question tant elle est importante pour nos sociétés actuelles.
Il y a un choix à faire : on peut se plaindre que les roses aient des épines, ou se réjouir que les buissons d'épines aient des roses …

Entrez votre prénom et adresse e-mail pour obtenir la fiche pratique pour cultiver l'optimisme :

Et recevez en plus mes conseils directement dans votre boîte mail chaque mardi ! Si cela ne vous convient pas, vous pourrez vous désabonner en un clic.

Pourquoi dit-on « cultiver » l'optimisme

On parle de « cultiver » parce qu'il y a une sorte d'effort à faire, comme dans son jardin !
Cultiver, c'est travailler (le terre) et les jardiniers le savent bien, ça ne se fait pas sans régularité ni implication.
Certaines personnes sont naturellement optimistes. Dans ce cas, il suffit d'entretenir la tendance à voir les choses en rose tranquillement.
Mais la majorité des personnes n'est pas dans ce cas de figure malheureusement.
La France est d'ailleurs dans le peloton de tête mondial du pessimisme.
Sa situation est loin d'être la plus mauvaise, malgré cela les français semblent avoir laissé leurs inquiétudes prendre le pas sur leur envie de dépasser les obstacles.

Alors si aujourd'hui votre vie ne vous convient pas, qu'elle vous parait trop triste ou trop morne, il y a une décision à prendre.
Etes-vous décidé à ne plus continuer à entretenir une attitude qui ne fonctionne pas ?
Regardez comment vous regardez. Et mettez en place autre chose.

cultiver l

Garder le négatif d'une situation et oublier le positif porte un nom : le filtre mental.
Vous trouverez sur la fiche ci-jointe comment vous exercer à faire autrement. Comment renoncer définitivement au filtre mental qui retient le négatif et laisse passer le positif.

Entrez votre prénom et adresse e-mail pour obtenir la fiche pratique pour cultiver l'optimisme :

Et recevez en plus mes conseils directement dans votre boîte mail chaque mardi ! Si cela ne vous convient pas, vous pourrez vous désabonner en un clic.

Comment cultiver l'optimisme ?

C'est une question de regard.
En aucun cas il ne s'agit de nier les aspects négatifs en prétendant qu'ils n'existent pas.
Dans la fameuse histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide, le verre est réellement à moitié plein, il ne s'agit pas d'une jolie histoire que l'on s'invente.
Tenir compte du fait qu'il est à moitié plein, ne signifie pas qu'on oublie qu'il est également à moitié vide.
Non, cela signifie simplement qu'on regarde vers ce qui nous stimule et nous donne envie d'avancer.
Il ne s'agit pas non plus de se désintéresser des misères du monde au motif qu'il y a du positif en toutes choses ! Bien au contraire ! Le fait d'être capable d'optimisme fournit l'énergie nécessaire au combat contre les injustices !
Optimiste ne veut pas dire naïf.

Alors, comment s'y prendre concrètement ?
Je vous invite tout d'abord à être patient et compréhensif envers vous-même :
Si vous avez l'habitude de voir les choses en noir, c'est probablement que vous croyez inconsciemment que cela vous protège et vous rend service. C'est d'ailleurs certainement vrai dans certains cas.
Donc prenez le temps d'accueillir ce qui est présent (tristesse, déception, amertume, colère … ) sans vous juger.
Et assez vite, reprenez l'habitude de voir et de noter ce qui est positif. Cela demande un effort au départ, puis ça deviendra de plus en plus facile.

Comme je le propose dans le guide gratuit de mes 10 secrets pour retrouver sérénité et joie de vivre et d'une autre manière dans la fiche pratique à télécharger dans cet article, vous pouvez aisément déclencher une contre-proposition positive à chaque fois que vous remarquez que vous êtes en train de nourrir une pensée négative.

Vous pouvez également remplir un « petit carnet des belles choses » qui peut être virtuel (mentalement, noter ce qui vous plait, ce qui vous fait plaisir ce qui vous surprend agréablement etc), ou bien réel (vous achetez un joli cahier où vous écrivez un peu chaque jour). La consigne : repérer ce qui m'est agréable. Les mots roses contre les moroses  en quelque sorte.

Entrez votre prénom et adresse e-mail pour obtenir la fiche pratique pour cultiver l'optimisme :

Et recevez en plus mes conseils directement dans votre boîte mail chaque mardi ! Si cela ne vous convient pas, vous pourrez vous désabonner en un clic.

Vous l'avez compris, l'enjeu est de changer d'état d'esprit. Et le jeu en vaut vraiment la chandelle. Quoi de plus joyeux que de se lever le matin, curieux de ce que vous allez pouvoir noter dans votre joli cahier de vie ? Quelle plus grande récompense de vous apercevoir que vous êtes plus détendu et moins soucieux ? Comment ne pas se réjouir du fait que les autres viennent davantage  vers nous, qu'ils souhaitent notre compagnie ? Car bien sûr la vision optimiste entraîne du positif chez soi mais également autour de soi !
Comprendre que chaque pensée émet une vibration et émet un signal, qui attire à lui un signal correspondant . Une excellente manière de sortir d'une désespérante et triste impuissance !

cultiver lJe vous souhaite de tout cœur de prendre résolument l'option de l'optimisme et de la voie positive.
Mes articles sont là pour vous y aider aussi.
N'hésitez pas à partager dans les commentaires pour nous y encourager …

De cœur à cœur, soyez heureux

Merci d'avoir lu cet article. Pour en recevoir d'autres facilement, abonnez-vous gratuitement à l’Elisalettre, la missive consacrée à votre bien-être, à travers les yeux d’Elisabeth !

Et recevez en plus mes conseils directement dans votre boîte mail chaque mardi ! Si cela ne vous convient pas, vous pourrez vous désabonner en un clic.

9 Commentaires

  • Zet
    le 12:44h, 22 mai Répondre

    Merci de votre générosité. Continuez vous êtes un vrai soleil

    • Elisabeth Aubret
      le 13:58h, 22 mai Répondre

      C’est très gentil.
      Gardez bien le soleil dans votre coeur car Il y aura des sujets plus sombres aussi 🙂
      Merci sincèrement pour votre soutien, ça m’aide à avancer.

  • Sophie
    le 17:50h, 22 mai Répondre

    Bravo Elisabeth!
    Au fil de tes publications, j’ai du mal à réaliser que tu as dû renoncer à beaucoup d’activités!
    Ta fécondité continue et ce billet sur l’optimisme en est une belle facette 🙂

    A bientôt!

    • Elisabeth Aubret
      le 19:35h, 22 mai Répondre

      Merci Sophie pour tes encouragements !
      C’est le cycle de la vie : mourir à certaines choses permet de renaître à d’autres.
      Il y a ce qui vient de mon caractère aussi : j’ai besoin d’agir, et agir efficacement pour soulager sinon je me fais mal 😉 !
      Plein de belle fécondité à tes activités à toi et oui, à bientôt !!!

  • Mireille
    le 16:36h, 23 mai Répondre

    Bonjour Elisabeth et merci.Je note un mot dans ta lettre:Patience et deux dictons me viennent à l’esprit ,dictons que j’ai souvent entendus
    Patience et longueur de temps…
    C’est par la patience que vous sauverez vos « âmes « 
    Merci
    ‍♀️

    • Elisabeth Aubret
      le 07:17h, 24 mai Répondre

      Ah oui : patience et longueur de temps font plus que force ni que rage.
      Sauver son âme par la patience….
      Qu’en penses-tu ?
      Pas toujours facile à faire. Ca me donne envie d’en faire un article, tiens !

  • test
    le 12:00h, 05 juin Répondre

    test

  • Changez vos habitudes pour repousser la solitude loin de votre vie ! • Elisabeth Aubret-Hunsinger
    le 09:11h, 03 juillet Répondre

    […] Il prend en compte un certain nombre de critères. Il ne peut cependant pas saisir tout l’aspect moins rationnel  des choses : ce je-ne-sais-quoi qui fait que l’on se plait, ou que l’on est passionné par une cause (pour intégrer une association par exemple) et qu’on donne alors le meilleur de soi-même, démultipliant les liens de valeur. Cette confiance en soi et dans les autres qui se réveille au détour d’un chemin, une puissance d’attraction avec un être particulier … Et si les habitudes à changer pour repousser la solitude n’étaient pas avant tout de renoncer fermement au défaitisme et de croire en la possibilité d’un lien merveilleux ? Si vous avez besoin de cultiver votre optimisme, voci un article qui vous y aidera ! […]

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Indiquer votre site internet est optionnel.

Bienvenue sur votre chemin de vie !

Pour faire le parcours dans les meilleures conditions, je vous ai préparé un livret gratuit bien aidant : mon guide des 10 points de repère pour savoir vous orienter dès maintenant.

+ chaque semaine, des conseils et du soutien pour traverser les obstacles et garder le cap.