Relire sa vie à la lumière d’un critère que l’on connait confusément est une source de libération.

L’hypersensibilité fait partie de ce type de notion : on voit bien que l’on fonctionne un peu différemment mais on ne sait pas bien dire ce qui se passe … Car souvent elle ne dit pas son nom pour ne pas discréditer celui qui en est porteur. (Je rappelle que ce trait de tempérament existe dans environ 20 pour cent de la population et n’est pas très bien considéré dans nos sociétés Lire à ce sujet l’article Etes-vous hypersensible ? )

 

Intinéraire d’un hypersensible

 

L’intérêt du témoignage est de permettre à chacun de se situer dans sa propre existence.
A travers les paroles et le vécu d’une autre personne, on peut faire des liens, et comprendre ce qui se joue pour soi-même.

Cette semaine, c’est monsieur Philippe Bary, musicien de grand talent, et ami de longue date, qui a répondu présent avec une grande gentillesse à mon invitation de l’interviewer.

 

                                                                                               Cliquez ici pour rejoindre la vidéo

 

A travers ses joies et ses déboires, vous découvrirez l’itinéraire d’un hypersensible qui a rencontré la musique dès son plus jeune âge et en a fait un art de vie.
A moins que ce ne soit la musique qui ait fait de lui une oeuvre d’art … ?

 

Un échange subtile

 

La subtilité est une caractéristique de l’hypersensibilité.
Si vous avez besoin de retrouver des critères de grande sensibilité, vous pouvez consulter l’article :

12 critères qui confirment l’hypersensibilité

N’hésitez pas également à répondre au questionnaire destiné à comprendre les contours de cette spécificité à travers mes lecteurs. Cela vous prendra peu de temps, vous ne répondez qu’aux questions qui vous inspirent.

Rejoindre le questionnaire

 

Les notions rencontrées chemin faisant

 

Vous trouverez les questionnements sur la quête du sens pour un hypersensible, les difficultés avec l’estime de soi, la puissance de l’intuition et de l’émotion, la présence de l’empathie, de la conscience professionnelle et de la grande finesse qui caratérise l’hypersensibilité.

Cela éclairera également la manière d’entrer en relation des personnes à haute sensibilité.

Profitez pleinement de l’interview qui je l’espère saura vous émouvoir et surtout vous aider sur votre chemin d’humanité.
De belles surprises sont encore à venir. Pour recevoir les interviews qui suivront pensez à vous abonner à la chaîne Youtube.

Merci par avance de vos commentaires.

 

 

Merci d'avoir lu cet article. Pour en recevoir d'autres facilement, abonnez-vous gratuitement à l’Elisalettre, la missive consacrée à votre bien-être, à travers les yeux d’Elisabeth !

Et recevez en plus mes conseils directement dans votre boîte mail chaque mardi ! Si cela ne vous convient pas, vous pourrez vous désabonner en un clic.

4 Commentaires

  • BOISSEAU Dominique
    le 15:58h, 10 octobre Répondre

    Je retrouve avec émotion Philippe Barry que j’ai bien connu à une époque de ma vie et qui a toujours peur de manquer de modestie.. Il m’a permis en particulier de donner une dimension intérieure à une suite pour violoncelle de Bach qu’on ne retrouve jamais dans un CD. Merci Elisabeth pour ce témoignage@

    • Elisabeth Aubret
      le 07:25h, 11 octobre Répondre

      Oui c’est sûr, la modestie de notre cher Philippe n’est plus à démontrer.
      Elle va de pair avec sa gentillesse, comme celle avec laquelle il s’est prêté à cet interview.
      Tu n’es d’ailleurs pas en reste Dominique. Merci de nous rappeler que l’émotion, qu’elle soit musicale ou non est un vecteur de lien.
      Heureuse d’avoir de tes nouvelles !

  • Mireille
    le 19:13h, 10 octobre Répondre

    Bonsoir Elisabeth
    Merci Elisabeth pour ta lettre et ce moment musical et riche avec monsieur Philippe Bary
    Oh oui je me suis reconnue,ai pris conscience dans ses paroles et dans ce que tu as noté de cette sensibilité extrême qui pour moi a été un handicap ,une souffrancedans ma vie.J’ai noté en particulier, »gérer et lutter , »ce que je n ´ai pas su faire..Ce qui complique c ´est que d’autres choses s ‘ajoutent certainement pour moi…Peur,manque de confiance…Prends soin de toi comme tu prends soin des autres

    • Elisabeth Aubret
      le 07:32h, 11 octobre Répondre

      Merci pour ton message Mireille.
      Chaque histoire est différente en effet. Et il y a des degrés aussi dans l’hypersensibilité.
      Ne pas se juger et faire un petit pas de plus (ça peut même être en lachant prise …)
      La question devient : quel sera le petit pas suivant qui peut me permettre d’être un peu plus à mon aise dans ma vie ?

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Indiquer votre site internet est optionnel.

Bienvenue sur votre chemin de vie !

Votre développement et vos progrès pour une vie toujours plus harmonieuse sont ma priorité. Voici mon guide des 10 points de repère pour savoir vous orienter dès maintenant.

+ chaque semaine, des conseils et du soutien pour traverser les obstacles et garder le cap.