Apaisez-vous émotionnellement pour retrouver la sérénité

Chavirés, bousculés, parfois bouleversés, nous aspirons souvent à un apaisement émotionnel. Selon nos tempéraments (voir l’article: êtes-vous hypersensible ? Quelques indices pour vous mettre la puce à l’oreille ) et les moments de la vie que nous traversons, les débordements émotionnels peuvent être plus ou moins forts.
Il est donc important de comprendre ce qui se passe avec nos émotions qui elles sont, à quoi elles nous servent et comment il convient de les traiter pour vivre mieux.

1/ Qu’est-ce qu’une émotion ?

Il n’existe pas de définition ferme de la notion d’émotion.
La recherche sur l’émotion se caractérise par l’existence de nombreuses théories, parfois d’ailleurs contradictoires
mais les chercheurs s’accordent malgré tout à dire qu’une émotion est liée à un sentiment vif, de grande intensité, en réaction à un événement interne ou externe. Le terme vient de ex-movere « mettre à l’extérieur de soi ». L’émotion se distingue des sentiments, car elle est visible de l’extérieur tandis que les sentiments sont des réactions internes plus intimes.
Pour certains chercheurs, il existe 3 émotions de base, qui seraient à la racine des autres : tristesse, joie et surprise. Les autres découleraient en effet de ces trois-là. Par exemple, une surprise négative serait de la peur mêlée à de la tristesse et provoquerait de la colère. Pour d’autres chercheurs, il existe 6 émotions de base : tristesse, joie et surprise auxquelles viennent s’ajouter le dégout, la peur et la colère.

apaisement émotiionnel
Walt Disney par exemple dans son film Vice-versa, sorti le 17 juin 2015, a sélectionné 5 de ces émotions : tristesse, joie, dégoût, colère et peur pour expliquer les réactions des différents membres de la famille qui composent l’histoire du film.

2/ A quoi servent les émotions ?

apaisement émotionnel
Image pixabay

Les émotions nous permettent de mieux nous adapter à notre environnement et d’y survivre. La colère par exemple nous permet de nous défendre et de ne pas nous laisser écraser ou détruire.
La peur vise à réagir rapidement face au danger ou à l’éviter.
Le dégout est utile pour ne pas consommer ce qui nous fait du mal, par exemple

Dans la relation, elles nous humanisent. Elles nous mettent en lien les uns avec les autres et nous engagent dans une plus grande ouverture aux autres.
Les émotions nous permettent aussi d’affuter nos capacités de compréhension, de connaissance de soi et des autres et de développer des comportements basés sur l’empathie
Elles sont une voie d’accès à l’autre.

Elles nous font prendre conscience de la fragilité de la vie et des spécificités du bonheur, donc de la nécessité de respecter la vie.
Et peuvent également nous ouvrir à plus d’intériorité.

J’aime bien la façon originale dont Christophe André parle de la tristesse : elle « nous pousse à ralentir, à déposer les armes, à renoncer à nous battre avec la vie ».

Sans émotions, pas de vie !
Lorsqu’on demandait à Robert Plutchik, chercheur américain, comment se débarrasser des émotions, il répondait: je connais une colonie  tout près de cette faculté où les personnes ne ressentent plus d’émotion. Suivez-moi, nous allons leur rendre visite.
Et ils amenait les curieux au cimetière tout proche …

  • Myriam me racontait qu’elle est revenue de l’étranger désireuse de renouer les liens avec ses enfants qu’elle n’avait pas vus depuis plusieurs années.
    Elle avait décidé d’être tout amour et attention.
    Mais son fils restait distant.
    Un jour, ils ont eu une forte dispute et elle dit que c’est à partir de ce moment là qu’ils se sont rapprochés.
  • Je peux témoigner également qu’en thérapie lorsque mon patient n’exprime pas d’émotion, j’ai plus de mal à le rejoindre et le travail thérapeutique est beaucoup plus long.
    L’émotion est une véritable porte ouverte à son être intérieur et à la résolution du problème.
    L’émotion existait avant mais larvée, retenue. Lorsqu’elle s’exprime, c’est qu’on est dans la phase de résolution du problème.
    Mais ceci est valable partout. Une personne qui n’exprime pas d’émotion reste cadenassée dans ses protections. Et cela génère de la gêne et de l’incompréhension dans l’entourage.et de gros handicaps pour tisser du lien social et affectif.

Les émotions ne sont donc pas à rejeter, bien au contraire.
Ce qui pose problème, c’est leur intensité, quand ça « dépasse les bornes » et qu’elles produisent ainsi du mal-être.

3/ Comment déclencher l’apaisement émotionnel ?

apaisement émotionnel

Si vos émotions sont trop fortes et trop intenses et vous empêchent de vivre en paix, un travail sur vous sera peut-être nécessaire afin d’en diminuer la fréquence et l’intensité.

Au cours des siècles, beaucoup de monde s’est penché sur cette question.
En particulier les arts, la religion et la philosophie.

A. Cheminer avec les thérapies

Aujourd’hui, les thérapies sont faites pour ça !
Toutes prônent un apaisement émotionnel mais elles ne s’y prennent pas toutes de la même façon.
Elles s’appuient sur des philosophies différentes justement, des visions de l’homme variées, contenant toutes leur part de vérité.
Elles sont formidables par les solutions qu’elles offrent … et innombrables.
Chacun peut ainsi choisir ce qui lui convient le mieux par rapport à ses propres croyances, sa culture, ou sa personnalité.
La psychanalyse en s’appuyant sur le langage dans la gestion des émotions, et sur le travail de l’inconscient.
Les thérapies cognitives et comportementales (TCC) vont agir directement, à partir du comportement justement et de la reprogrammation des circuits neuronaux.
La Gestalt-thérapie s’appuie en particulier sur ce qui émerge dans la rencontre entre le patient et le thérapeute, et va décoder ce qui est vécu plutôt que ce qui est pensé.
L’hypnose se sert d’un état modifié de conscience pour soulager l’individu.
L’EMDR obtient des résultats parfois spectaculaires en soulageant les traumatismes anciens ce qui rejaillit sur l’ensemble de l’organisme.

Impossible de les citer toutes !
Pour en choisir une, sentez et regardez vers où votre cœur vous pousse.

Les accompagnements plus corporels s’appuient sur l’intelligence du corps, la méthode TIPI reprend des éléments simples mais efficaces de la Pleine Conscience, et avec la sophrologie c’est le souffle qui est plus particulièrement sollicité.

Et plus qu’une méthode, c’est bien souvent la personnalité et les qualités de l’accompagnateur qui feront la différence !
En effet, plusieurs études montrent que la qualité du lien avec le thérapeute est absolument déterminant dans la réussite de la thérapie.
Soyez vigilant (et exigeant) sur ce point, donnez vous le droit de choisir la personne qui vous accompagnera, quite à faire plusieurs « première séance » à différents endroits pour pouvoir choisir la personne et la méthode qui vous convienne après avoir essayé une première fois.

B. Cheminer par soi-même

Si la situation n’est pas trop dégradée (par un stress permanent et durable) on peut bien sûr progresser par soi-même en prenant de la distance avec certaines situations, en repérant les situations ou les personnes qui nous font « monter dans les tours », en se recentrant sur soi-même et ses besoins propres.

Penser positif tout en restant réaliste, chercher à réaliser ses rêves …
Trouver son but dans la vie est aussi un magnifique moyen d’apaisement émotionnel.

N’hésitez pas à rejoindre d’autres personnes qui ont des projets similaires au vôtre, dans une association par exemple, le partage communautaire et l’aide aux autres peut faire beaucoup de bien.
Prenez soin de votre corps, en particulier avec des disciplines come le yoga ou le chi qong qui vous aideront à rééquilibrer corps et émotions.

La vie spirituelle peut être évidemment une voie royale pour ceux pour qui ça résonne …

Il m’est impossible de tout lister en un article, et tant mieux ! Cela signifie que beaucoup de chemins sont possibles pour atteindre l’apaisement émotionnel.

Pour ce qui me concerne, je proposerai d’autres articles sur ce thème, Je vous invite à relire mon guide des 10 secrets pour retrouver joie de vivre et sérénité, qui vise également votre apaisement émotionnel.
Sachez également que je prépare un programme spécial pour faire baisser le taux de stress de vos vies !

Enfin, je vous propose un exercice dont la simplicité n’a d’égale que l’efficacité :

repousser la solitude
Image Pixabay
  1. Acceptez de lâcher vos pensées
  2. Concentrez-vous sur votre souffle
  3. Inspirez par le nez en comptant jusqu’à 5
  4. Bloquez le souffle en comptant jusqu’à 3
  5. Expirez par la bouche en comptant jusqu’à 5
  6. Bloquez en comptant jusqu’à 3.

Faites 3 séries d’inspirs et d’expirs (à renouveler si décidément l’émotion est trop intense)

Effet régulateur garanti !

Vous trouverez une petite compilation d’exercices utiles dans mon article 10 Exercices De Développement Personnel Quotidiens Qui Vous Rendront La Pêche

Je vous souhaite de merveilleuses et douces émotions en toutes circonstances !
N’hésitez pas à réagir à cet article, en particulier en partageant ce qui vous aide pour votre apaisement émotionnel, et je vous dis
A très bientôt pour travailler à être … Bien Dans Sa Tête !

 

 

Merci d'avoir lu cet article. Pour en recevoir d'autres facilement, abonnez-vous gratuitement à l’Elisalettre, la missive consacrée à votre bien-être, à travers les yeux d’Elisabeth !

Et recevez en plus mes conseils directement dans votre boîte mail chaque mardi ! Si cela ne vous convient pas, vous pourrez vous désabonner en un clic.

4 Commentaires

  • Paul
    le 14:36h, 27 juin Répondre

    L’apaisement émotionnel fait partie des 5 formes d’intelligences émotionnelles indispensables à l’équilibre d’un individu, à son développement et à sa réussite :

    – la première suppose une parfaite connaissance de ses propres émotions
    – la deuxième est notre aptitude à les canaliser, à les apaiser
    – la troisième consiste à adapter ses sentiments à chaque situation
    – la quatrième est la faculté de percevoir les sentiments de l’autre (l’empathie)
    – La dernière est la maîtrise des relations humaines : un bon contact avec les autres engendre une faculté particulière à gérer ses émotions

    C’est un idéal émotionnel à atteindre afin que nos émotions deviennent nos amies. Les désordres émotionnels sont nombreux et les non dits ou les non faits les nourrissent. Merci pour ce dossier enrichissant.

    • Elisabeth Aubret
      le 22:33h, 27 juin Répondre

      Merci vraiment beaucoup Paul pour ces précisions très intéressantes.
      Les émotions méritent un regard approfondi tant elles interfèrent dans notre équilibre de vie.
      Ce que vous décrivez est exigeant … Mais passionant et motivant !
      Puissions-nous cheminer dans ce sens.

  • Paul
    le 22:57h, 29 juin Répondre

    Dans votre dossier, vous citez une phrase de Christophe André parlant de la tristesse. En naviguant sur internet, j’ai remarqué un article récent du psychothérapeute traitant de la gestion des émotions et des dernières recherches sur le sujet, que je souhaite partager avec vous : http://hypno-therapie-humaniste-paris.fr/peut-on-gerer-ses-emotions-un-article-de-christophe-andre-sciences-humaines-magazine/

    • Elisabeth Aubret
      le 11:04h, 05 juillet Répondre

      J’ai (enfin) pris le temps de lire l’article que vous conseillez.
      J’étais confiante car j’apprécie Christophe André. Je ne suis pas déçue.
      Il dit (un peu techniquement) ce que je pense.
      Et cela rejoint la méthode que j’ai élaborée en chosissant ce qui donnait les meilleurs résultats et qui durent dans le temps.
      Donc bel apport ! Merci !!!

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Indiquer votre site internet est optionnel.

Des solutions pour gérer vos émotions au quotidien

Par Elisabeth Aubret

Conférence en ligne gratuite, le 20 Novembre 2018 à 20h

Mon but : vous aider à retrouver motivation, énergie, et ouverture aux autres.

Je m’inscris