4 façons d’être son propre héros afin de réussir sa vie

 

Dans notre quête du mieux être, une représentation peut nous aider beaucoup : la figure symbolique du héros.

Qu’est-ce qui nous fait aimer Harry Potter ou la plupart des films d’action ? Pourquoi encourageons-nous toujours les gentils ? Pourquoi aimons-nous une bonne histoire de défi, de persévérance et de triomphe ?
Parce que ces histoires sont intemporelles et nous rejoignent tous.
L’histoire du héros n’a pas changé depuis des milliers d’années. Depuis les temps anciens, nos traditions et notre culture vénèrent le mythe du héros en mission.
Un héros quitte sa maison, fait face à des défis, triomphe et retourne habituellement chez lui en tant qu’homme ou femme qui a profondément changé.

En 1990, l’écrivain américain Joseph Campbell a écrit à propos du voyage du héros qu’il est le voyage mythologique que tous les hommes et toutes les femmes traversent dans la vie.
Il considérait que le but suprême de la vie était d’accomplir ce voyage comme un voyage mythologique.
L’intérêt de ce mythe du héros est qu’il est sans forme et au-delà du temps ; le besoin humain de héros transcende toutes les cultures.

Cliquer ici pour mieux comprendre le principe de la mission de vie

 

En quoi le héros peut-il nous aider pour être mieux dans nos vies ?

 

Le besoin d’une histoire

héros

 

Ce qui rend un héros inoubliable, ce n’est pas sa force, mais plutôt sa volonté.
Nous admirons sa capacité à transcender la défaite et à persévérer.
Quand nous le regardons, nous devenons temporairement lui.
Nous vivons par procuration à travers lui.
Ceci peut expliquer l’attrait pour le sportif par exemple : une personne ordinaire peut faire l’expérience de la gloire.

 

Qu’est-ce qui rend un héros si invincible ?

 

Qu’est-ce qui le fait se lever après avoir été renversé une centaine de fois ?
La réponse est simple. Une histoire et un pourquoi.

 

  • Une histoire

Pas n’importe quelle histoire, mais une histoire qui implique un cheminement profondément personnel que l’individu parcourt seul.
Il peut s’agir d’une histoire que ses grands-parents lui ont raconté alors qu’ils étaient assis autour du feu, d’une histoire qu’un mentor lui a inspiré, ou peut-être le résultat d’un événement profondément puissant.
Quel que soit le moyen utilisé, l’histoire a été absorbée au plus profond de nous-même.

C’est cette notion de profondeur qui me permet de considérer que les éléments symboliques sont de puissants soutiens dans notre quête vers notre propre épanouissement.
Nous avons besoin d’histoires, de symboles, de moyens imaginés, pour rejoindre les arcanes de notre inconscient.

La partie de nous, consciente et rationnelle, que nous croyons être nous dans notre entièreté, n’est que la partie émergée de l’iceberg.
Car, dans notre recherche de mieux-être, nous ne pouvons pas faire abstraction de l’inconscient.

  • Un pourquoi

Le héros ne craint pas l’échec. L’échec le stimule même …
L’échec lui permet de trouver d’autres voies, de s’améliorer, de grandir.
C’est grâce à la conscience qu’il a de l’intensité de sa vie, de la nécessité impérieuse d’en faire quelque chose de beau et de bon; et qui a du sens !
C’est pourquoi je préconise la figure du héros à tous les hypersensibles qui ont tant besoin de mettre du sens dans leur vie.
Et qui veulent que leur vie ait un sens.

Le pourquoi, c’est : quelle est ma quête ? Pourquoi ? Qu’est-ce qui me motive et me pousse ?

 

Élargir sa vision

 

Les hauts et les bas de l’aventure du héros ne sont pas considérés comme des événements séparés, mais plutôt comme des parties d’un tout.
Comme un beau tissu, les hauts et les bas du voyage se tissent ensemble pour former sa vie.
C’est une vraie motivation pour nous, une motivation qui voit au-delà des échecs et des succès vers un but plus grand de la vie.
Chaque objectif, chaque pas, chaque chute sont vus dans un contexte plus large.
Comme pour voir la forêt dans sa totalité, un héros ne se concentre pas sur un arbre ou une plante en particulier par exemple.

 

Donner du sens à nos vies

 

Lorsque nous regardons l’ensemble de notre vie, nous voyons les hauts et les bas comme faisant partie du voyage.
Nous évitons de nous concentrer de manière myope sur des objectifs distincts et de concentrer notre attention sur un million de tâches différentes.
Au lieu de simplement réagir aux événements, nous restons concentrés. et focalisés.

Comme je l’indique plus haut, les personnes très sensibles ont besoin viscéralement que les choses aient du sens.

Certaines personnes partent pendant la majeure partie de leur vie à la recherche d’une vraie motivation, d’une motivation qui dure.
Certaines personnes sautent d’un but à l’autre comme dans une série d’histoires d’amour sans succès. Ce qui devient vite un obstacle à leur .véritable quête.

Vos histoires pourront se déployer lorsque vous aurez remis en question ce qui est le PLUS important pour vous.
C’est ainsi que votre histoire deviendra plus claire.

On ne peut pas être le héros de sa propre histoire si on essaie de tout faire et de ne rien faire en même temps.
Mais on reste bloqué également si on n’ose rien de nouveau.

 

Comment trouver votre histoire ?

Maintenant que vous êtes convaincu, je l’espère, de la nécessité d’imaginer et de créer votre propre histoire « héroïque »

 

prettysleepy1 de Pixabay

La première étape consiste à définir ce qui est le plus important, vous concentrer sur ce que vous voulez et laisser le reste.
Réfléchissez à ce que vous voulez dans la vie.
Appuyez-vous sur vos objectifs, vos rêves et vos désirs.
Choisissez-en quelques-uns.
En faisant cela, vous concentrez votre attention et votre vie sur les quelques choses que vous voulez vraiment.
Cela permet de retrouver son but sans vous sentir dispersé comme avant.
Décider quelles sont les cinq choses les plus importantes pour vous, et les jeter sur le papier vous permet d’affirmer vos propres valeurs.
Vous pouvez les afficher quelque part chez vous pour vous les rappeler.
Le changement le plus puissant vient toujours des choses les plus simples. 

Le secret d’une détermination impitoyable, c’est de se concentrer sur son objectif et de ne s’investir que dans quelques rêves. Ne vous dispersez pas sur vingt projets à la fois.

La morale de l’histoire est que si vous voulez une motivation qui transcende les objectifs individuels et les listes de choses à faire, une motivation qui les unit tous ensemble dans un but plus grand, vous devez définir votre histoire.
Vous êtes déjà naturellement un héros !

Il vous suffit de créer votre histoire et de la vivre.
C’est parti ?

 

1. Concentrez votre énergie

À l’aide d’un stylo, d’un papier ou d’un ordinateur, écrivez vingt-cinq choses (en tout cas, autant que possible) que vous voulez dans la vie.
Choisissez-en cinq.
Prévoyez un peu de temps (une heure environ) pour le faire, et veillez à éviter toute forme de distraction. Vous avez maintenant deux listes : l’une sur laquelle concentrer toute votre énergie, et l’autre à négliger.
Placardez vos listes sur votre mur dans un endroit où vous pouvez les voir tous les jours.

Bénéficiez d’un autre exercice dans mon article « Comment trouver sa juste place dans le monde … »

 

2. Embarquez pour le voyage

C’est à la fois excitant et effrayant. Ne commencez pas demain. Commencez maintenant. MAINTENANT.
Vous voulez un blog ? Ecrivez des articles dès maintenant.
Vous avez envie de voyager à l’étranger ? Commandez votre passeport aujourd’hui.
La photographie vous intéresse ? Inscrivez-vous à un cours aujourd’hui.
Il n’y a jamais de moment parfait. Le départ est la première étape du voyage.
Notez vos objectifs.
On peut les organiser sur l’année, puis sur le trimestre, et enfin par semaine.

 

3. Monstres de combat

héros
GraphicMama-team de Pixabay

Le bonheur est un sous-produit d’une expérience significative. Il ne peut pas être poursuivi directement, car si c’est le cas il ne durera pas.
Mettez-vous plutôt au défi de combattre les « monstres » de votre vie.
Sachez que l’échec fait partie du processus.
Vous identifiant au héros, vous pourrez alors voir chaque échec comme un dragon symbolisant une étape à passer, une chance pour évoluer.

 

4. Le retour du héros

Le héros rentre toujours chez lui plus sage et en accord avec lui-même. Réfléchissez à votre voyage et partagez-le avec les autres. Rien dans la vie n’a autant de valeur que de partager avec les autres. Notre monde moderne, avec tous les progrès étonnants et la technologie, a oublié beaucoup de nos racines. La modernité a lentement annexé le rôle de la tradition.
Au fur et à mesure que notre monde s’intègre, il devient plus facile d’oublier notre relation individuelle avec la vie. Nous cherchons de plus en plus la motivation à l’extérieur. Nous aimons les citations et les discours édifiants, mais nous tournons trop rarement notre attention vers l’intérieur et oublions que la vraie motivation réside dans notre propre histoire.

Définissez ce que vous voulez vraiment dans la vie, et récupérez votre motivation.

Et surtout, ne lisez pas cet article comme une belle histoire destinée à endormir les enfants !!!

L’enjeu est énorme, il y va de votre épanouissement ni plus ni moins !

Un petit commentaire pourra vous stimuler : par exemple : oui, je suis un héros. Ou
Oui, je m’engage !

 

Merci d'avoir lu cet article. Pour en recevoir d'autres facilement, abonnez-vous gratuitement à l’Elisalettre, la missive consacrée à votre bien-être, à travers les yeux d’Elisabeth !

Et recevez en plus mes conseils directement dans votre boîte mail chaque mardi ! Si cela ne vous convient pas, vous pourrez vous désabonner en un clic.

Aucun commentaire

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Indiquer votre site internet est optionnel.