La sensibilité comme moteur de vie



Une rencontre sensible et impromptue

Lors d’un congrès d’entrepreneurs, j’ai rencontré deux charmantes jeunes femmes : Laetitia, qui a déja démarré une activité de coaching en image, et Angélique qui prépare son entrée dans l’entreprenariat.

Très sensible, Angélique dit recevoir facilement les émotions « en pleine figure » cela s’est amplifié en devenant maman et devant gérer les émotions de ses enfants.
Elle a toujours cherché à comprendre, et elle estime que cela a développé chez elle un esprit d’entrepreneur.


Voici notre courte vidéo, tournée dans des conditions pas vraiment idéales. Mais l’essentiel est là : la démonstration que loin d’être un handicap, l’hypersensibilité a pu être un véritable moteur dans leurs existences.

Son amie Laetitia est coach en image.
Sa scolarité a été marquée par l’hypersensibilité.

Elle rappelle que l’empathie est fréquente dans la grande sensibilité

Grâce à sa sensibilité, elle a pu mieux se connaître, essayé sans cesse de s’améliorer.
Une faiblesse au début qui est devenue son point fort.

Et quand on trouve sa force, on peut rayonner autour de soi.

Merci Laetitia car tu rayonnes d’une grande sagesse.

Vous pouvez retrouver Laetitia sur son site : elegancia-geneve.com


Merci d'avoir lu cet article. Pour en recevoir d'autres facilement, abonnez-vous gratuitement à l’Elisalettre, la missive consacrée à votre bien-être, à travers les yeux d’Elisabeth !

Et recevez en plus mes conseils directement dans votre boîte mail chaque mardi ! Si cela ne vous convient pas, vous pourrez vous désabonner en un clic.

Aucun commentaire

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Indiquer votre site internet est optionnel.