Améliorer son estime de soi en 5 clés

 

Dans notre société, avoir une bonne estime de soi relève pour beaucoup du parcours du combattant.
De plus lorsqu’on est très sensible,  ayant été confronté à sa différence en permanence, on a été poussé à douter de ses propres perceptions.
Comment donc la garder et l’améliorer chaque jour ?
Le chemin pour avoir une bonne estime de soi prend du temps et demande d’investir en soi.
Voici 5 propositions pour nous aider.

 

Clé n°1 : Valoriser ses qualités

 

estime de soi

Nous parlons beaucoup de nos défauts, mais moins de nos qualités. Pourtant, pour améliorer son estime de soi, il est nécessaire se focaliser sur le positif.
Nous pouvons recourir à deux exercices très simples pour nous aider.
Le premier consiste à prendre une feuille de papier et de noter dans une colonne nos qualités et dans la seconde nos défauts.
Pour le deuxième exercice, nous avons besoin de 2 ou 3 personnes proches de nous. Demandons leur de noter nos capacités ou nos qualités.
Après ces deux exercices, n’hésitons pas à revenir à nos listes régulièrement ou à les afficher dans votre chambre par exemple.
Avoir recours à ces méthodes va augmenter notre estime de soi grâce au sentiment de valorisation et nous procurera du bien-être.

 

Clé n°2: Eviter de se comparer aux autres

 

Chaque être humain est unique et possède ses qualités et ses défauts. Nous avons tous nos capacités et nos difficultés nous le savons bien.
Pour améliorer son estime de soi, il est important de prendre ce recul et ne pas se comparer aux autres.
Nous savons faire des choses que d’autres n’arrivent pas à réaliser, et inversement, des personnes sont plus performantes que nous dans certains domaines.
L’exercice que je vous propose ici est de regarder par rapport à vous même les progrès que vous avez réalisés depuis une année par exemple; qu’est-ce que vous êtes parvenus à faire ou à mieux comprendre durant cette année.

Voir l’article en cliquant ici : ce que j’ai réalisé en un an

 

Clé n°3: Apprendre à dire non

 

estime-de-soi-savoir-dire-non

La confiance en soi se construit de jour en jour.
Nous sommes capables de faire beaucoup de choses.
Chacun possède son propre potentiel, et il mérite d’être exploité.
Apprenons également à dire non, même si cela nous est difficile.
Nous avons tous le droit de refuser des propositions ou d’avoir un avis divergent sur un sujet.
Rappelons-nous qu’il n’est pas forcément nécessaire de justifier notre refus.
Si la personne en face est plus ou moins manipulatrice, il est d’ailleurs clairement conseillé de ne pas le justifier car elle va s’en saisir pour nous faire changer d’avis.
Donc, utilisons des réponses fermes et brèves (même si au fond, nous sommes intimidés).
C’est lorsque nous nous apercevons que le ciel ne nous est pas tombé sur la tête après avoir exprimé notre limite que nous prenons confiance et pouvons nous enhardir et dire non plus souvent.
Nous pouvons également nous appuyer sur le fait de ne pas répondre trop rapidement et se laisser le temps de la réflexion.
Réalisons que continuer à accepter ce qui ne nous convient pas conduit à ne pas laisser la place à ce qui pourrait nous faire du bien !

 

 

Clé n°4: Se féliciter

 

On parle beaucoup de gratitude à juste titre: elle nous ouvre les yeux et le cœur sur ce qui est bon et beau en amplifiant les effets positifs.
C’est prouvé par les neurosciences !
Alors osons la gratitude envers soi même !

L’auto-congratulation est une action positive pour l’estime de soi.
Pensons à le faire même dans les plus petites actions de la vie quotidienne. N’attendons pas d’avoir des compliments des autres pour nous sentir reconnus.

Repassez votre semaine en revue par exemple : de quoi pourriez-vous vous remercier ?

 

Clé n°5: Prendre du temps pour soi

 

estime-de-soi-la-pause

C’est important de s’occuper de soi. Cela permet de se recentrer, de se fixer de nouveaux objectifs.
Nous pouvons également changer de coupe de cheveux ou de garde-robe.
Et renforcer notre estime en appréciant ses petits moments rien que pour vous.
Nous apprendrons à mieux à vous connaître et à investir en nous-même.

 

N’oublions pas que :
S’aimer soi-même est le début dune histoire d’amour qui durera toute une vie !
(Oscar Wilde)

C’est ce que je vous souhaite du plus profond du cœur.

 

Merci d'avoir lu cet article. Pour en recevoir d'autres facilement, abonnez-vous gratuitement à l’Elisalettre, la missive consacrée à votre bien-être, à travers les yeux d’Elisabeth !

Et recevez en plus mes conseils directement dans votre boîte mail chaque mardi ! Si cela ne vous convient pas, vous pourrez vous désabonner en un clic.

Aucun commentaire

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Indiquer votre site internet est optionnel.

Êtes-vous hypersensible ?

Si vous vous sentez différent des autres, que vous avez besoin de vous isoler ou de donner beaucoup de sens à ce que vous faites, vous êtes peut-être hypersensible. Une étude affirme qu’il y a environ 20% à 25% d’hypersensibles dans la population.
Si vous voulez savoir si vous en faites partie, faites vite le test.

+ Et recevez chaque semaine de l’aide pour valoriser votre belle sensibilité.